Réalisateurs — 27 septembre 2012 at 13:46

Jafar Panahi

1960, Mianeh,
Réalisateur 

 

 

 

 

Fils d’un peintre en bâtiment, Jafar Panahi a grandi dans les quartiers déshérités de Téhéran. Après avoir étudié la réalisation à la faculté de Cinéma et de Télévision de Téhéran, Panahi fait plusieurs films pour la télévision. Il fut assistant réalisateur d’Abbas Kiarostami sur Au travers des oliviers.

Son premier long métrage de cinéma, Le Ballon blanc, est récompensé par la Caméra d’or au Festival de Cannes en 1995. Ses deux films à charge sur les inégalités et l’absence de liberté dans la société iranienne : Le Cercle (Lion d’or à Venise en 2000) et Sang et or (Prix du jury Un certain regard en 2003), ont été interdits par le gouvernement de la République islamique à cause de leur sujet. Le régime a également mal accueilli Hors Jeu (Ours d’argent à Berlin en 2005) qui dénonce la place réservée aux femmes dans la société.

En juin 2009, il participe dans la rue à de nombreuses manifestations suite à la victoire controversée aux élections présidentielles de Mahmoud Ahmadinejad. Fin juillet, il est arrêté quelques jours pour avoir assisté à une cérémonie organisée à la mémoire de la jeune manifestante tuée, Neda Agha Soltan. Libéré, il arbore au festival de Montréal une écharpe verte, couleur de l’opposition. Arrêté le 1er mars 2010 avec sa femme, sa fille et 15 autres personnes, il est retenu dans la prison d’Evin pendant le Festival de Cannes 2010 alors qu’il est invité à faire partie du jury officiel. Il est libéré sous caution le 25 mai 2010.

En décembre 2010, il est condamné à six ans de prison et il lui est interdit de réaliser des films ou de quitter le pays pendant vingt ans. Alors qu’il a fait appel, il tourne avec Mojtaba Mirtahmasb, Ceci n’est pas un film qui montre sa situation pendant la Fête du feu du 15 mars 2011.

Hors jeu
Offside
2006
Real : Jafar Panahi
Jafar Panahi
COLLECTION CHRISTOPHELJafar Panahi, at his Tehran home,Internationally acclaimed Iranian filmmaker Jafar Panahi, slated to serve as a jury member at the Cannes festival, couldn't attend because he was being heldæ in TehranÍs Evin prison. In March 2010, plainclothes security officials raided PanahiÍs Tehran home and arrested him along with his wife, daughter and 15 house guests. Though Iranian authorities shortly released the others, they held on to Panahi, accusing him of ñmaking a film against the regime following the post-election events,Tehran-Iran1/01/2006/Credit:SATYAR/SIPA/1005151254

FILMOGRAPHIE

Ceci n’est pas un film (In film nist), Jafar Panahi, Mojstaba Mirtahmasb, 2011, 75 min,
L’Accordéon, Jafar Panahi, 2010, 8 min
Hors Jeu (Offside), Jafar Panahi, 2006, 93 min
Sang et or (Talaye sorkh), Jafar Panahi (d’après un scénario d’Abbas Kiarostami), 2003, 95 min
Le Cercle (Dayereh), Jafar Panahi, 2000, 90 min
Le Miroir (Ayneh), Jafar Panahi, 1997, 95 min
Le Ballon blanc (Badkonake sefid), Jafar Panahi (d’après un scénario d’Abbas Kiarostami), 1995, 85 min

VIDEOS

L’Accordéon, de Jafar Panahi, 2010

10 Commentaires

Laisser un commentaire

— required *

— required *